20121006_c37
20121006_c37
20121006_c37
20121006_c37

Dossiers photographiques

Plusieurs alternatives s'offrent au voyageur pour relier Mandalay à Pagan; le chemin des écoliers utilise des bus locaux, en passant la nuit à Shwebo, Monywa et éventuellement Pakokku.

Shwebo

20121007_c89
Très peu d'étrangers passent par Shwebo et vous vous en apercevrez très vite à la curiosité que vous susciterez. La ville n'a pas énormément d'intérêt par elle même, mais ses environs offrent au moins deux occasions d'observer des scènes de vie paisibles, fascinantes et totalement hors du temps.

Monywa

Plus classique, Monywa vaut également par ses environs, mais possède un intéressant marché de nuit et une pagode, Shwezigon, très active à la tombée du jour.

20121008_c92_2_800x304
Les environs de Monywa ne sont facilement accessibles qu'avec un véhicule privé (moto-taxi ou tricycle), mais cela vaut l'investissement. A Myint offre une occasion supplémentaire de s'immerger dans la vie rurale, tandis que les petits temples-grottes de Hpo Win Daung sont les plus visités. Ces grottes peu profondes ont l'avantage d'être éclairées par la lumière du jour; elles présentent des fresques colorées bien conservées particulièrement esthétiques datées d'entre le 14e et le 18e siècle. Les stupas ruinés d'A Myint possèdent des fresques moins nombreuses que celles de Hpo Win Daung mais plus variées. Si vous y allez, ne manquer pas de visiter la demeure privée de l'ancien chef de village et le monastère en bois.

20121009_c51
Plus à l'est la paya Thanboddhay, l'une des plus kitsch de Birmanie, sert de point d'entrée aux bouddhas géants de Bodhi Tataung.

L'extravagance de la Paya Thanboddhay se révèle dans toute sa splendeur en grimpant par un escalier en colimaçon en haut d'une tourelle métallique (malheureusement interdite aux femmes; les hommes sujets au vertige s'abstiendront aussi). La pagode a été reconstruite en 1939, mais son origine remonte à 1303.

Bodhi Tataung signifie 1000 Bouddhas, mais le plus spectaculaire d'entre eux est le Bouddha debout "Laykyun Setkyar" ; la construction de ce Bouddha s'est achevée en 2008 (1). La plupart des visiteurs se contentent d'atteindre la terrasse située au dessus du piédestal, mais si vous êtes courageux, vous pourrez continuer à grimper les escaliers à l'intérieur de la statue (il n'y a pas d'ascenseur ou il ne fonctionnait pas lors de ma visite et les marches sont ou paraissent de plus en plus hautes à mesure que l'on s'élève): chaque étage est couvert de fresques édifiantes; je n'ai pu parcourir que les quinze premiers étages qui représentent l'enfer (Naraka) ou, plus haut, la souffrance du Samsara.

Pakokku

L'un des intérêts de Pakokku était jusqu'à peu d'y prendre le ferry pour Bagan; celui-ci a malheureusement disparu avec construction du nouveau pont sur l'Irrawady. L'accueil reste cependant particulièrement chaleureux dans cette petite ville.

En pratique

Transports
Entre Mandalay et Shwebo les bus partent de la gare routière de Thiri Mandala à peu près toutes les heures, voir plus, le matin et mettent 3 à 4 heures, en passant par Sagaing. Des bus démarrant tôt le matin relient Shwebo à Monywa. En 2012, la route étant plus rustique que les modernes bus qui l'empruntent, il fallait compter 3 heures 30 pour un superbe parcours  à travers des villages hors du temps. Quelques bus relient Monywa à Pakokku en partant de la gare routière et mettent 3 heures; il est encore plus facile d'aller directement sur Nyaung U par un nouveau pont. Du centre de Pakokku à Nyaung U, vous devrez probablement vous rabattre sur un transport par pick-up. Enfin les bus sont très fréquents entre Mandalay et Monywa et mettent 3 à 4 heures (il existe aussi un train).

S'il est devenu très difficile de voyager sur l'Irrawaddy en amont de Kyaukmyaung en raison du conflit entre le gouvernement central et l'état Kachin, la remontée de la rivière Chindwin depuis Monywa est une des rares destinations qui semble s'être ouverte dans la période récente et peut donner l'ocasion de prendre des bateaux locaux.
Hébergements
A Shwebo le personnel de la Win Guest House parle un peu l'anglais et l'Eden Culinary Garden (le seul restaurant de la ville possédant une carte en anglais et dont le personnel se met en quatre pour les étrangers), de l'autre côté de Aung Zeya Street, n'est pas très loin. Le Melody Music Garden offre une terrasse agréable donnant sur d'anciennes douves, mais est à éviter en soirée à cause des moustiques.

Monywa possède bien plus de ressources; sur Bogyoke Road, le Monya Hotel a du appartenir au gouvernement dans un passé récent, mais offre un bon rapport qualité prix; les restaurants sont nombreux dans les alentours de la pagode Shwezigon, sans compter le marché de nuit; au bout d'une allée donnant sur Bogyoke Road, le restaurant Shine's Shine, installé dans une cour, offre une ambiance plus chic et des plats plus originaux qu'à l'habitude.
Vous trouverez plus de détails dans mon carnet de route.
(1) La statue fait 116 m et le piédestal 13 m. Elle manque ainsi de peu le titre de plus haut Bouddha du monde car la statue du Temple du printemps, à Henan en Chine, également achevé en 2008, mesure 128 m (et 153 m avec son piédestal).

Bibliographie

Anne-May Chew (Than Than May). 2013. Les Temples Excavés de Po Win Taung, sur le site de l'ambassade de France à Rangoun.
Jacques de Guerny. 2014. Buddhapāda, l'odyssée des empreintes de Bouddha en Birmanie, sur le site de l'ambassade de France à Rangoun.