20101125_c03 20101125_c49 20101125_d54233

Dossiers photographiques

20101125_d54233
Le puit sud (central) de l'Erta Ale et son lac de lave (25 novembre 2011).
© Michel Racine
L'Erta Ale est un immense volcan bouclier de près de 30 km de diamètre présentant à son sommet une caldeira elliptique de 1 500 m de longueur. Dans la caldeira s'ouvrent deux cratères remplis partiellement par des coulées de lave récentes. Le cratère sud (central) possède un puit de 100 à 200 m de diamètre dont le fond est occupé par un lac de lave (quasi) permanent de niveau variable.

Une expédition franco-italienne dont faisait partie Haroun Tazieff parvient au sommet en 1968 et observe les deux cratères, possédant chacun un lac de lave. La surface des lacs est à grande profondeur (-165m). Leurs niveaux se sont élevés simultanément jusqu'à déborder en 1972. En 1987 (et peut-être avant) le lac de lave du cratère nord avait disparu.

20101125_c51
Le cratère nord de l'Erta Ale le 25 novembre 2011
© Michel Racine

20101125_c51
Le cratère sud de l'Erta Ale et son puit actif le 25 novembre 2011
© Michel Racine

L'éruption de novembre 2010

20101125_c58
Le cratère sud (central) de l'Erta Ale et son puit actif; la coulée s'est mise en place du 21 au 22 novembre; © Michel Racine

Durant l'année 2010 le niveau du lac de lave dans le puit sud s'est élevé progressivement jusqu'à déborder du 21 au 23 novembre, soit 2 jours avant ma visite !

20081106_c27
Le puit sud (central) de l'Erta Ale et son lac de lave
© Michel Racine

20081106_c27
Le puit sud (central) de l'Erta Ale et son lac de lave
© Michel Racine

Le niveau du lac s'élève puis s'abaisse sur un rythme d'environ 30 minutes.
20081106_c27
Le puit sud (central) de l'Erta Ale et son lac de lave
© Michel Racine

20081106_c27
Le puit sud (central) de l'Erta Ale et son lac de lave
© Michel Racine

D'énormes bulles de lave se soulèvent puis éclatent.

En pratique

L'Erta Ale s'élève dans l'un des déserts les plus inhospitaliers de la planète, le Danakil. Mais le sommet du volcan, à plus de 600 m d'altitude offre des températures plus supportables; il y fait même frais la nuit; les Afars ont aménagé quelques abris de pierres et de branchages à la mode locale dont il font payer l'utilisation.

Jusqu'au début des années 2000, le volcan n'était accessible qu'avec les hélicoptères de l'armée éthiopienne. Des agences de voyages ont forcé un passage en 4x4 au milieu des sables du désert et à travers les anciennes coulées de lave issues du volcan jusqu'à un camp de base situé à une dizaine de km de la caldeira. Bien que la guerre entre l'Ethiopie et l'Erythrée se soit terminée en 2000, la frontière est toute proche et la région reste peu sûre. Il n'est possible de traverser le Danakil qu'en convoi d'au moins deux voitures et accompagné par des militaires qui prennent place à bord. Autant dire qu'il est impossible de visiter l'Erta Ale sans l'aide d'une agence de voyage locale.

La visite se combine logiquement avec celle du site de Dallol et du lac Karoum.

Références

Observations from the Erta Ale eruption 21stNov - 23rd Nov 2011 (pdf).

Erta Ale, Global Volcanism Program.

The lava lake in January 2011, swisseduc.ch. Des photographies du lac de lave sous son aspect plus "calme" et plus classique.