20160406_c47 20160410_c116

Dossiers photographiques


Sur la côte (nord), les plantations de Palmiers à huile succèdent aux plantations de Palmiers à huile. Il n'empêche que lorsqu'on gagne un peu d'altitude (c'est la cas par exemple dans les Kelabits Highlands), la forêt est plutôt bien préservée, en tout cas bien mieux que de l'autre côté de la frontière, en Indonésie (Kalimatan). Ailleurs, un grand nombre de parc nationaux faciliteront votre immersion dans la forêt tropicale ou dans d'autres écosystèmes. Au final, bien que de nombreuses questions écologiques se posent toujours, le Sarawak est une destination très nature que le patrimoine historique de Kuching complète agréablement.
20160409_c54
Orangoutan de Bornéo (Pongo pygmaeus), centre de réabilitation de Semenggoh près de Kuching
© Michel Racine
20160326_c19
Plante carnivore (Nepenthes stenophylla), Bario, Kelabits Highlands.
© Michel Racine

Plantes carnivores Nepenthes (détails

Ces plantes fascinantes sont très présentes sur Bornéo. On peut en observer facilement autour de Bario (Kelabits Highlands), dans le parc national de Mulu et dans celui de Bako.
20160401_c94
Dragon de Borneo (Gonocephalus bornensis), parc national de Mulu.
© Michel Racine

La découverte de la faune  est le point fort du parc national de Bako , avec comme vedette le singe Nasique.

Ne manquez surtout pas les Orangoutans du centre de réabilitation de Semenggoh  où l'on peut aussi voir d'autres espèces à proximité immédiate de Kuching.

Dans une moindre mesure, vous verrez également des animaux dans le parc national de Mulu, principalement des Insectes, des Myriapodes, des Batraciens et des Reptiles.

Itinéraires 

Kuching
20160405_c65
La rivière Sarawak
© Michel Racine

La ville la plus intéressante de Bornéo, sans compter qu'elle est environnée de ressources touristiques des plus variées qui raviront les amateurs de pleine nature.
Miri
20160404_c12
La lagune de Miri
© Michel Racine

Un noeud de communication par lequel vous passerez forcément entre des vols vers les Kelabits Highlands, Mulu ou en attendant un bus ou une voiture pour Niah. Aucun intérêt touristique à proprement parler, mais une ville facile à vivre et des hébergements et restaurants d'un exceptionnel rapport qualité/prix.
Kelabits Highlands
20160323_c44
La cuisine Kelabit
© Michel Racine

N'espérez pas découvrir des Penangs habillés d'un petit pagne, portant de lourdes boucles d'oreilles et partageant les repas autour de foyers communautaires dans une maison longue. En 50 ans les changements se sont déroulés à une vitesse fantastique.

Mais l'accueil est plus que chaleureux, la cuisine fantastique et les amateurs de trek à travers une forêt primaire seront servis.
Parc national de Mulu
20160402_c47
Le Gunung Benarat et la rivière Melinau, Mulu
© Michel Racine

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce parc draine une foule considérable de visiteurs. Avec un peu de circonspection, vous tirerez votre épingle du jeu.
Parc national de Niah 
20160326_c19
Great Cave, West Mouth, Niah.
© Michel Racine

Une des plus grandes grottes du monde, toujours fréquentée par les collecteurs de nids d'Hirondelles.

En pratique 

Météo / Saison
La mousson du nord-est touche la partie ouest du Sarawak de décembre à février; il est préférable d'éviter la pointe ouest du Sarawak (mer agitée) et les Kelabits Highlands (humides et froids) à cette période. Le climat est plus uniforme ailleurs, mais les mois les plus humides au Sabah sont septembre et octobre. Le printemps est un excellente saison un peu partout. Dans les zones touristiques comme le parc national de Mulu il est préférable d'éviter la haute saison d'été, cette fois en raison de l'affluence, surtout pendant les vacances scolaires.
Y aller
En général on arrive ou on repart de Kuching, bien desservie par de nombreux vols, mais Miri est également reliée directement à Singapore ou Kuala Lumpur et à de nombreuses villes du Sabah (voir ces villes pour les détails).

Bibliographie

The Guide to Sarawak (gouvernement de Malaisie).

Sarawak Forestry. Pour l'information sur tous les parcs nationaux, sauf celui de Mulu, à gestion privée.