19940723_d29725
b20060806_c05
20120906_c42
20120830_c11
19940719_d29236

Dossiers photographiques

Historiquement, tout comme pour la vallée de Limi ou le Mustang, les communications du Dolpo avec le Tibet étaient plus faciles qu'avec les basses vallées népalaises, en raison de la longueur des itinéraires et de la présence de gorges plus ou moins franchissables. Après l'invasion du Tibet, Dolpo et Mustang ont abrité les Kampas qui menaient la guerrilla contre la Chine. Ce contexte a servi de prétexte pour ouvrir tardivement ces régions au tourisme et imposer initialement la présence dans les groupes de trekkeurs d'un "officer de liaison" censé les surveiller.

Les écrits de David Snellgrove, de George Schaller, de Corneille Jest, publiés alors que la région était inaccessible ont créé un mythe justifié. Jusqu'à l'arrêt de la guerilla maoïste, les vallées du Dolpo représentaient un pays "caché" (Eric Valli), hors du temps et presque hors du monde; c'est aussi un lieu quasi unique au Népal où persiste la religion Bön.

Le lent développement d'écoles et de dispensaires par le gouvernement népalais, le soutien apporté à ces écoles par de petites ONG occidentales, mais surtout l'invasion des vallées chaque printemps par les cueilleurs de Yarsagumbu (et sa récolte partielle par les habitants eux-mêmes) ont fait éclater les structures économiques traditionnelles et écartellent aujourd'hui la population entre sa culture historique et les tentations plus ou moins respectables du monde moderne (alcool, téléphone portable, gadgets électroménagers).

Quelques dates 

Itinéraires 

20060731_d46809
Pont sur la Suli Khola
© Michel Racine
Les montagnes (Kanjiroba) ne sont pas les plus spectaculaires du Népal, mais vous viendrez ici pour les villages et pour partager les traditions culturelles de Dolpo Pa: le Dolpo est connu pour être le pays des caravannes.
Le Trek du bas Dolpo
Le Trek du haut Dolpo
Traversée Mugu - Dolpo, de Jumla à Ringmo
C'est la traditionnelle route du sel (cf Eric Valli, 1986 ↓)

Ecoles (détails

f_20120907_c07
Crystal Mountain School © Michel Racine

Si le gouvernement népalais a créé des écoles depuis longtemps, leur fonctionnement dans des vallées reculées à posé des problèmes, ne serait qu'à cause de l'intégration difficile d'instituteurs venus d'ailleurs. Ces problèmes n'ont été résolu qu'avec le soutien de petites ONG.

En pratique 

19940731_d30017
La piste de Juphal © Michel Racine

L'accès se fait le plus souvent par l'aérodrome de Juphal (DOP); la piste, en terre(1), pentue et très courte (460m) est souvent fermée en raison de la boue pendant les pluies de la mousson, du brouillard présent toute l'année en début de matinée et des vents thermiques qui se lèvent vers midi. Estimez-vous chanceux si vous pouvez décoler le jour prévu. Cette piste d'aviation étant sans doute la plus problématique du Népal, toutes les solutions alternatives qui permettent de l'éviter au retour sont à considérer sérieusement.

Le chef-lieu de district, Dunai, est à deux heures de marche de la piste de Juphal et à une semaine à pied de la route la plus proche (ou trois jours à cheval).

Il est possible de compléter le trek du Bas-Dolpo en arrivant (ou mieux en repartant) de Jumla, ce qui représente un parcours supplémentaire d'environ deux semaines.

Sur le circuit du Haut-Dolpo, le retour se fait généralement par Jomosom.

Références 

Eric Valli, Diane Summers. 1986. Dolpo: Hidden Land of the Himalayas. Aperture. (Dolpo, le pays caché. Chêne).
(1) Cette piste serait asphaltée en 2015, ce qui en améliorerait considérablement la disponibilité.

Bibliographie

Marietta Kind. 2012. The Bon Landscape of Dolpo. Peter Lang, Bern. (résumé ici)

Georges B. Schaller. 1973. Stones of Silence. Viking Press. Un naturaliste dans l'Himalaya. Moins connu que le livre de son compagon de voyage, Peter Matthiessen, ce récit sensible est pourtant d'un tout autre niveau.

Bönpedia (anglais); ce projet semble abandonné.

Filmographie

Eric Valli. 1999. Himalaya : L'Enfance d'un chef (Caravan).
himalayan_gold_rush_0
Eric Valli. 2011. Yarsagumbu, l'or de l'Himalaya (Himalayan Gold Rush).