a_20120907_c53

Dossiers photographiques

Cette page concerne la partie supérieure de la vallée, la seule habitée; pour l'accès par les gorges de la Tarap voir le trek du bas-Dolpo.

En 1994, le Dolpo n'a pratiquement pas changé depuis la nuit des temps. C'est le monde que décrit Corneille Jest (Corneille Jest, 1974): une civilisation splendide qui pousse les limites de l'humain dans un milieu extrême. Pour moi, une expérience inoubliable.
19940719_d29236
Tissage par un après-midi d'été, Dho, 1994
© Michel Racine
20120907_c31
Mère (dessin présent sur la bâtiment des amchis)
© inconnu

Ce monde est aujourd'hui disparu mais les Dolpo Pa sauront vous accueillir avec chaleur, sans doute même plus facilement qu'à l'époque. La Tarap change très vite, bien plus vite que d'autres vallées du Népal. Un relais de téléphonie cellulaire a été construit (début des années 2000) près du monastère de Ribo (trop près pour le respect des lieux, mais les habitants n'ont rien pu faire) et Internet devrait suivre d'ici peu. Si l'absence de source d'électricité autre que les panneaux solaires limite encore l'usage des appareils électriques ou électroniques, la "civilisation" est en marche.

Le Yarsa Gunbu ocasionne chaque printemps un déferlement de cueilleurs qui détruisent les alpages. La perception d'une taxe et la participation directe de certains habitants à la recherche a apporté des sommes d'argent considérables dans la vallée. Cette prospérité est visible mais s'accompagne du développement de vices préoccupants comme l'alcoolisme. Nul ne peut prédire le futur du Yarsa Gumbu dans la Tarap: l'exploitation est incontrôlée et l'importance des prélèvements semble incompatible avec le maintien durable de cette ressource, comme semble le montrer la baisse récente des volumes collectés (c'est peut-être la meilleure chose qui pourrait arriver aux Dolpo Pa ?). La perturbation de l'économie locale n'est pas tant cette manne financière en elle même, mais son association à une offre de produits chinois de mauvaise qualité, voire inutiles. Tant que la situation politique sera ce qu'elle est au Tibet (c'est à dire le mépris des droits des populations locales, destruction de la culture et de l'environnement échangés contre des profits à court terme) aucune évolution positive ne peut être sérieusement envisagée: l'avenir du Dolpo semble définitivement lié à celui du Tibet.

Au printemps 2014 un conflit concernant la perception de taxes auprès des cueilleurs de Yarsa Gumbu a débouché sur une répression brutale de la population de la vallée de la Tarap par la police népalaise, faisant un mort et cinquante blessés; certains n'ont eu la vie sauve qu'en s'enfuyant dans les pâturages d'altitude: dès qu'on commence à être un peu "riche" (tout est très relatif), les ennuis commencent. Cette affaire est développée sur le blog d'un Dolpo Pa, Phurwa Dhondup, un des tous premiers élèves de Crystal Mountain School.

L'agriculture, les échanges (transport par les caravanes de Yacks) et la récolte du Yarsa Gumbu constituent actuellement l'essentiel des revenus. Le tissage occupe toujours les belles après-midi quoique plus discret aujourd'hui. Le bouddhisme tantrique continue de rythmer le quotidien, même si les grands lamas résident de plus en plus loin de la vallée.

Crystal Mountain School est une école de statut mixte, la première école du Dolpo a avoir été aidée par une ONG occidentale, en 1994.

Les habitations de la Tarap se regroupent en une multitude de hameaux situés de part et d'autre de la Tarap Chu et de son affluent descendant du Panga La; les principaux sont Sip Shok (qui compte un monastère Bön, malheureusement totalement détruit par un incendie en mars 2016 (Sip Shok, 2016), une perte inestimable car les monastères Bön sont rares...), Dho, Kagar petit hameau d'une grande importance historique (), Tokkyu où se trouve le monastère de Champa. Les fresques les plus anciennes sont à Ribo gompa dans un très particulier chorten couvert et surtout à Mekhyim , temple situé dans un site isolé et splendide.

Références

Corneille Jest. 1981. L'habitat à Dolpo in L'homme et la maison en Himalaya. CNRS, pp. 222-240.
Phurwa Dhondup. 2014. Brutal Police Crackdown on Public in Dolpo.
Dolpo info Site de Namgyal Rinpoche.
Incendie à Sip Shok. 2016. https://ravencypresswood.com/2016/03/27/.

Bibliographie

Corneille Jest. 1974. Tarap, une vallée dans l'Himalaya. Seuil. Une vulgarisation de la publication qui suit, si vous n'arrivez pas à vous la procurer. L'iconographie est magnifique.
Corneille Jest. 1975. Dolpo : Communautés de langue tibétaine au Népal. Ed. du CNRS. La civilisation du Dolpo; celle d'avant les touristes et le Yarsagumbu. Une mine d'information, mais quasiment introuvable aujourd'hui.

Filmographie

Hervé Tiberghien. 2012. Tarap d'un monde à l'autre.
Hervé Tiberghien. 2013. Les jours de Tarap. Version longue du documentaire précédent (contactez l'auteur pour vous le procurer).