20110317_c39
20120920_c25
20120920_c20

20120912_c61
Avalokiteshvara, monastère de Chedul, Dolpo, Népal
© Creative Commons
La grande majorité des sujets représentés sont des visualisations (ou un support de visualisation). Il s'agit de représentations corporelles d'idées abstraites utilisées comme support dans les pratiques ayant pour but d'atteindre l'illumination. Si le panthéon tantrique doit probablement beaucoup à la religion et aux pratiques chamaniques pré-bouddhistes, ce serait une erreur de (ne) considérer ces déités (que) comme ayant une existence propre et sujets de dévotion.

Quelques autres sont des peintures didactiques, narrations décrivant la vie d'un saint homme ou représentations de l'univers comme la roue de la vie.

Cette iconographie est complexe : son utilisation et sa signification présentent plusieurs niveaux de compréhension qui dépendent de la pratique de celui qui les observe, les niveaux supérieurs n'étant accessibles qu'après des années d'étude et de aratique sous la direction d'un maitre. Le Vajarayana enseigne que le sens absolu n'est accessible qu'à l'esprit éveillé (enlightenment, bodhi, prajna, etc.).

Le but de ces pages est donc bien plus modeste, leur seule ambition est d'enrichir vos visites des contrées tibétaines et de leurs monastères.

Les huits signes de bonne augure et quelques symboles supplémentaires


Les créatures surnaturelles des quatre directions et autres animaux mythiques

Les premières sont le Tigre, le Lion des neiges, le Garuda (oiseau) et le Dragon.

Les six symboles de longévité

Il sont réunis dans une scène représentant un vieil homme sous l'arbre de longue vie, accompagné de cerfs et de grues, d'un rocher d'où sort une source.

Les Jatakas et autres contes

Celui des quatre frères harmonieux est souvent représenté au Bouthan ou au Tibet. Vous verrez aussi parfois la représentation d'un Tigre tenu en laisse par un moine.

La roue de la vie

Fréquente au Ladakh, elle représente les réincarnations possibles.

Siddharta (La vie de Bouddha)

Représentations à but didactique de la vie du bouddha historique.

Bouddhas

Le symbolisme distingue deux, trois, quatre ou cinq kayas (ou "corps" de bouddha) qui correspondent à différentes expériences quotidiennes de la vie (dharmakaya, sambhogakaya, rupakaya ou nirmanakaya...

Bodhisattvas

Avalokiteshvara, Manjushri, Milarepa, Padmasambhava, Tara verte, Tara blanche, Vajrapani, Vijaya.

Yeshe Tsogyal

Dakinis

Machig Labdron, Senge Dongma

Les mandalas


Les quatre rois gardiens (Lokapalas)

A l'origine démons locaux domptés par Padmasambhava, ils sont devenus les protecteurs de la Doctrine et du monastère.

Notes

Compte tenu des techniques de correction de perspective utilisées pour la réalisation de cette iconographie, les photographies ne peuvent constituer une reproduction parfaite des orginaux; en particulier le respect des proportions entre hauteur et largeur ne saurait être garanti. Les règles très strictes gouvernant les proportions sont exposées par exemple dans le livre de D. et J. Jackson (Jackson, 1990).


Références

2006. Robert Beer. Les symboles du Bouddhisme tibétain. Albin Michel. (2003. Robert Beer. The Handbook of Tibetan Buddhist Symbols. Shambhala).
Une publication de référence sur le sujet.

1990. David et Janice Jackson. La Peinture tibétaine. Peuples du monde, Paris. (1980. Tibetan Thangka Painting: Methods And Materials).

1998. Kossak, Steven M., and Jane Casey Singer. Sacred Visions: Early Paintings from Central Tibet. The Metropolitan Museum of Art.
Livre téléchargeable au format pdf sur le site du musée.

Buddhas And Bodhisattvas. resources.tsemtulku.com/. Présente des images imprimables des déités.

Indian and Tibetan Buddhist Art. www.univie.ac.at/itba/
Un site présentant, les monastères d'Alchi, de Basgo et de Tabo (ce dernier au Spiti); surtout axé sur la statuaire.

www.rigpawiki.org/
Une page constituant une entrée possible vers le site quelque peu touffu Himalayan Art Resources.

BuddhaLine. www.buddhaline.net