20151002_c13.jpg 20151005_c40.jpg 20151003_c39 20151002_c13.jpg 20151006_c43.jpg

Dossiers photographiques


Une océanie encore préservée du tourisme de masse et des volcans parmi les plus spectaculaires au monde. Mis à part les iles d'Efate et de Santo, la destination s'adresse aux voyageurs qui recherchent un accueil authentique, quitte pour cela à aller au bout du monde (dans tous les sens du terme).

20151004_c035
On se peint le visage en préparation des danses, Imayo, ile de Tanna
© Michel Racine

Ancien condominium franco-britanique sous le nom de Nouvelles-Hébrides, le Vanuatu a obtenu son indépendance en 1980. L'archipel est constitué d'environ 80 iles (dont à peine une vingtaine sont habitées).

20151011_c01
Carte du Vanuatu (Vanuatu Map)
© Creative commons

Les deux iles principales, Efaté, qui porte la capitale Port-Vila et Santo (Espiritu Santo) possèdent chacune un (petit) aéroport international et sont entrées dans l'économie mondialisée. Les autres iles sont encore préservées par leur éloignement et la faiblesse des transports. Mais les australiens qui construisent des résidences secondaires au Vanuatu sont nombreux et les paquebots de croisière, toujours autraliens, font des escales fréquentes.

La culture mélanésienne fondée sur le partage et la coutume s'oppose à la réusssite individuelle et fournit peu d'armes aux ni-vanuatus pour maitriser leur évolution future. Les structures politiques sont très décentralisées et semblent en proie à la corruption et au clientélisme; la réglementation et les impôts sont minimalistes: le Vanuatu est un paradis fiscal et un pavillon de complaisance (source Wikipedia).

L'agriculture est une économie de subsistance. Malgré une faible exploitation du coprah (noix de Coco séchée) la principale exportation est celle du Kava!

Les ni-vanuatus, évangélisés au 19e siècle, ont conservé une multitude de croyances animistes et la magie reste très présente. Le tourisme aide au maintien de certaines traditions (danses rituelles, fabrication de bijoux, vannerie de Pandanus, sculpture sur bois).

Vous trouverez ici essentiellement des photos prises au voisinage des volcans actifs, mais Santo et Malekula, entre autres, présentent aussi leurs intérêts.
Des iles volcaniques 
L'archipel doit son origine au phénomène de la subduction, la plaque Australienne plongeant, avec un pendage très élevé (60 à 70o) sous la plaque Pacifique (). Toutes les iles sont d'origine volcanique, constituant trois chaines dont la plus ancienne date de 25 millions d'années (mais les roches visibles ont au plus 10 millions d'années). Le magma à l'origine des principaux volcans actuels possède une composition basaltique, ce qui est surprenant pour une zone de subduction. Cette composition explique la présence quasi permanente de lacs de lave dans les cratères Benbow et Marum  de la caldeira  d'Ambrym  et l'activité, elle aussi permanente et relativement modérée du Yasur  sur l'ile de Tanna. Quand des séquences explosives se produisent, il s'agit plutôt d'éruptions phréatiques comme on peut le craindre sur l'ile de Gaua.

Le Kava 
Une plante psychoactive très importante dans la coutume.

En pratique 

Météo / Saison
Le climat est agréable toute l'année... sur la côte. Prenez cependant garde au fait que dans un climat océanique, les sommets accrochent les nuages; la remarque vaut particulièrement sur Ambrym où la caldeira est fréquement sous la pluie. Des pluies sporadiques et peu génantes ailleurs deviennent un écran (nuages) lorsqu'il s'agit d'observer l'activité volcanique, sans compter que les cratères dégazent eux-même beaucoup de vapeur d'eau (donnez vous plusieurs jours sur chaque site pour réduire ce risque). Des vents violents balayent les crêtes sans pour autant chasser les nuages. Les photos présentes sur ce site témoingent que le climat sur ces volcans est très souvent épouvantable.

Les iles sont étalées en latitude, avec comme conséquence des températures plus fraiches au sud (Tanna), mais attendez-vous partout à une ambiance froide et humide si vous devez affronter pluies et vents mélés.
Visa
Les visiteurs originaires de la CEE n'ont pas besoin de visa pour séjours ne dépassant pas 90 jours sur une période de 180 jours.
Y aller
Il n'existe pas de vols directs depuis l'Europe sur Port Vila (ile d'Efaté) ou sur Luganvile (aéroport de Pekoa, ile de Santo). Il est nécessaire de passer par l'Australie ou par la Nouvelle-Zélande, ou encore par la Nouvelle-Calédonie (mais il n'existe pas non plus de vols directs depuis l'Europe vers cette dernière). Port Vila est à 1h - 1h30 de vol de Nouméa (en 2015, 3 vols par semaine, environ 150 €). En janvier 2016 Air New Zealand a suspendu ses vols vers Port Vila en raison du mauvais état de la piste.
Hébergements
Argent
Le Vanuatu n'est absolument pas une destination bon marché, ni facilement accessible aux touristes individuels. Sur bien des iles on ne se déplace qu'en pick-up chartérisé sur des pistes inconfortables, le coût des vols intérieurs (seul moyen de se déplacer d'une ile à l'autre, à moins que vous n'ayez votre voilier) est prohibitif et vous paierez (souvent plusieurs dizaines d'euros) simplement pour accéder au cratère du Yasur ou pour poser votre serviette sur certaines plages.
Transports
20151001_c03
Un des ATR d'Air Vanuatu, ile de Tanna
© Michel Racine

Air Vanuatu détient le monopole des transports aériens réguliers, mais de petites compagnies privées peuvent assurer des vols charters. Luganvile et Port Vila sont reliées par des vols fiables et nombreux (assurés par ATR). Il en est de même entre Port Vila et l'ile de Tanna. Pour les autres iles, les liaisons sont assurées au mieux en Twin Otter. Les plans de vols sont modifiés jusqu'à la dernière minute et des passagers ou du fret sont souvent débarqués juste avant le départ si l'avion est en surcharge (bagages et passagers sont soigneusement pesés et vous n'avez en principe droit qu'à 10kg de bagage de soute). Même si ces vols peuvent être réservés à l'avance sur le site d'Air Vanuatu, l'appui d'un correspondant local peut se révéler très utile. Mis à part Port Vila, seuls six aéroports disposent de pistes goudronnées : Bauerfield sur Vaté, Luganville (aéroport de Pekoa) sur Santo, White Grass sur Tanna, Langana sur Ambae, Norsup sur Mallicolo, Lonorore sur Pentecôte.
20151005_c09
Ferry, Lenakel (ile de Tanna)
© Michel Racine

Les liaisons maritimes entre les iles sont aléatoires et dangereuses vu l'état des bateaux.

Références

() Cadre structural de l'archipel du Vanuatu. Planet Terre, Eduscol.
() Aurélien Beaumais. 2013. Géochimie de l'arc du Vanuatu. Thèse, Université de Bretagne occidentale - Brest.

Bibliographie

() Vanuatu: conseils aux routards.
() Quelques liens pratiques (sauf, mystérieusement pour l'ile de Tanna).

() Vanuatu - Cartes téléchargeables. IRD. Des cartes en haute résolution, surtout pédologiques, mais aussi culturelles.